Diminution de la pension des chômeurs : l'Open VLD instaure une double peine en matière de pensions et accentue encore la cacophonie du gouvernement Michel

Le ministre des Pensions vient à peine de déposer un texte sur l’assimilation des périodes de chômage et des prépensions dans le calcul de la pension, que l’Open VLD se fend d’une nouvelle proposition visant à réduire les droits à la pension des travailleurs licenciés !

 

« En revenant sur un accord alors que l’encre est à peine sèche, l’Open VLD accentue encore la cacophonie permanente qui devient décidément la marque de fabrique de ce gouvernement ! Y a-t-il encore un pilote dans l’avion du gouvernement Michel ? » s’interroge le député PS Frédéric Daerden.

 

Pour le député socialiste, il s’agit d’un nouveau coup dans le dos des futurs pensionnés : « L’Open VLD nous propose une fois de plus un nivellement par le bas en infligeant une double peine à ceux qui, malheureusement, ont perdu leur emploi et ont déjà dû subir des pertes de pouvoir d’achat importantes pendant leur carrière. Pour nous, socialistes, les priorités sont ailleurs : le gouvernement devrait plutôt revaloriser toutes les pensions, qui sont les plus basses d’Europe et revaloriser les pensions de ceux qui ont travaillé, en réinstaurant le bonus de pension qui permettait de donner un complément financier à ceux qui ont travaillé plus longtemps ! »

 

« Pour le reste, » souligne encore Frédéric Daerden, « l’Open VLD souhaite que les chômeurs, à qui on inflige déjà une dégressivité des allocations de chômage, se voient infliger une nouvelle dégressivité, cette fois dans le calcul de leur pension. Cette nouvelle mesure conduira à ce que la pension soit calculé sur un montant largement inférieur au seuil de pauvreté. Alors même que les études montrent que la dégressivité des allocations de chômage n’a pas d’effet positif sur la reprise d’un emploi, comment l’Open VLD peut-il même penser que la dégressivité de leur pension en aura un ? Jusqu’où les libéraux pousseront-ils l’indécence ? »

 

Pour le Groupe PS, il est plus que temps que Charles Michel siffle la fin de la récréation au sein de son gouvernement !


RECHERCHE...