Manque total de clarté et de concrétisation autour de la réforme du financement hospitalier

En avril 2015, Maggie De Block venait présenter son plan d’approche concernant la réforme du financement hospitalier. Depuis, beaucoup d’études et de projets-pilotes ont été lancés mais la route semble encore très longue…

 

Le député socialiste Alain Mathot interpellait donc ce mardi à la Chambre la ministre De Block sur l’état d’avancement de cette réforme, indispensable au secteur hospitalier qui souffre d’un sous-financement chronique.

 

Le financement du système hospitalier doit donc être revu pour préserver sa qualité, son efficacité au bénéfice de tous les patients mais également pour une juste répartition des moyens disponibles.

 

Malheureusement, la ministre de la Santé peine à mettre en œuvre cette réforme.

 

Pour Alain Mathot, « de nombreuses questions comme celles des suppléments d’honoraires ou encore celles de la rétrocession des honoraires des médecins restent en suspens. Il ne faudrait pas que cette réforme devienne le monstre du Loch Ness dont on parle beaucoup mais que personne n’a jamais vu… Il y a également un manque d’information vers les acteurs de terrain, qui ne savent de quoi leur avenir sera fait. Cela est d’autant plus vrai que leurs représentants n’ont été que très peu consultés sur cette réforme, qui les concerne pourtant au premier chef ».


RECHERCHE...