Question d'Ozlem Ozen à Koen Geens, ministre de la Justice, sur l'accord intervenu à la prison de Forest

Monsieur le président, monsieur le ministre, chers collègues, cette semaine, un accord est intervenu sur la fermeture progressive de l'aile C de la prison de Forest. Je m'en réjouis. J'ai dénoncé à de nombreuses reprises les conditions d'incarcération dans cette prison. Vous le savez, la situation y est indécente et intenable, tant sur le plan des conditions de détention et de travail qu'au niveau de la sécurité et de l'hygiène, ainsi qu'en témoignent de nombreux rapports des autorités compétentes ainsi que les nombreuses condamnations dont a fait l'objet la Belgique.

 

La vétusté des bâtiments et les conditions d'hygiène ne permettent plus ni au personnel ni aux détenus d'y travailler et d'y vivre dignement. À l'issue de la rencontre avec le bourgmestre de Forest, M. Ghyssels, il ressort que la population de la maison d'arrêt sera réduite de 344 à 180 détenus d'ici le 31 octobre 2016. La prison sera vidée à concurrence de 50 détenus par mois.

 

Cet accord doit évidemment être salué puisqu'il aura pour effet d'améliorer les conditions de détention et de travail, ainsi que la sécurité au sein de la prison, même si je regrette qu'il ait fallu autant de temps pour y aboutir.

 

Monsieur le ministre, pouvez-vous nous en fournir les grandes lignes? Quelles en sont les étapes? Quels travaux vont-ils être entrepris? Comment comptez-vous organiser les départs de la prison? Comptez-vous simplement réaliser des transferts de cette prison vers une autre ou envisagez-vous des libérations?

 

Il a également été question de réduire la capacité d'accueil des annexes psychiatriques. Où les personnes concernées vont-elles être transférées?

Réponse de Koen Geens

Monsieur le président, madame Özen, il est vrai qu'à l'issue d'un entretien que j'ai eu avec le bourgmestre de Forest, je me suis engagé à fermer progressivement l'aile C de la prison de Forest.

 

J'aimerais d'abord vous dire que, pour l'instant, il demeure 388 prisonniers dans la prison. Il y a quelques années seulement, il y en avait encore 700. J'ai déjà fermé l'aile D l'année passée. À présent, en quatre mois, nous allons fermer l'aile C.

 

Pour ce qui concerne l'avenir, l'annexe psychiatrique sera maintenue avec un accès plus sécurisé pour les pompiers, mais les internés ne seront plus dans cette annexe. Il y aura d'autres détenus. Les internés seront transférés soit vers la prison de Saint-Gilles, soit vers une autre institution spécialisée. Comme vous le savez, progressivement, suite aux décisions prises sous la législature précédente et sous cette législature, nous avons évacué ou transféré 500 internés des prisons.

 

En ce qui concerne les autres travaux, nous allons remplacer deux grandes portes pour les rendre mieux résistantes au feu. Les détenus et les arrêtés qui sont transférés de l'aile C seront soit transférés vers la prison de Saint-Gilles quand il s'agit d'arrêtés, mais nous allons aussi transférer vers le Nord et le Sud des détenus de Saint-Gilles. Saint-Gilles va donc davantage devenir une maison d'arrêt, mais pas exclusivement.

 

Les ailes restantes, A et B, vont contenir chacune à peu près 75 prisonniers et l'annexe psychiatrique au maximum 75. Nous comptons sur une population totale de 180 prisonniers à partir du 1er novembre. Je vous remercie.

Réplique d'Ozlem Ozen

Monsieur le ministre, je vous remercie pour votre réponse. Comme je l'ai dit dans ma question, nous nous réjouissons du changement. Toutefois, il ne faudrait pas qu'un glissement s'opère d'une prison à une autre.

 

Je n'ai pas entendu de votre bouche la volonté d'utiliser au maximum les peines alternatives. La surveillance électronique, les peines de travail autonomes sont des solutions qui permettent de désengorger notre système carcéral. Nous attendons aussi votre masterplan avec impatience. Cette semaine, en commission de la Justice, nous avons décidé d'avoir un débat à ce sujet à partir du mois d'octobre.

 

Nous espérons qu'il y aura encore plus de changements et que le problème ne sera pas reporté sur d'autres prisons, car il faut aussi prendre en compte le retour des prisonniers de Tilburg.


RECHERCHE...