Liberté de panorama :  la majorité n’a pas entendu les appels des artistes et des architectes

La Commission Économie se penchait ce mardi sur une proposition libérale « liberté de panorama » qui propose d’autoriser sans aucune restriction la reproduction d’œuvres placées dans l’espace public.

 

Pour la députée PS Karine Lalieux, « Il est tout à fait normal que chacun puisse poster librement sur Facebook ou Instagram une photo de l’Atomium ou d’une sculpture dans un parc public. Nous soutenons donc ce volet de la proposition. Ce que nous souhaitons éviter, c’est qu’une personne puisse commercialiser une carte postale de l’Atomium ou de cette même sculpture sans autorisation de l’auteur ou des ayants-droits » précise Karine Lalieux, « il n’est pas question pour nous que demain, n’importe qui puisse se faire de l’argent sur le dos des artistes ! »

 

Le Groupe PS a donc déposé un amendement pour maintenir l’autorisation de l’auteur ou des ayants-droits quand les images sont diffusées dans un contexte commercial.

 

Un amendement rejeté en bloc par la majorité, ce que regrette Karine Lalieux : « il s’agissait pourtant d’une solution logique et équilibrée, largement soutenue par les artistes et les architectes qui étaient d’ailleurs montés au créneau contre la proposition libérale. Ce rejet est d’autant plus regrettable et incompréhensible que les amendements ne portaient aucunement atteinte à l’objectif principal de la proposition auquel nous souscrivons pleinement : clarifier la situation pour les utilisateurs des réseaux sociaux ! »

 

Le Groupe PS redéposera son amendement en séance plénière, en espérant que d’ici là, la majorité aura pris la peine d’écouter ce secteur dont la créativité doit - plus que jamais - être soutenue et protégée.


RECHERCHE...