Dieselgate : pour la majorité fédérale, un consommateur américain vaut mieux qu’un consommateur européen…

Les députés PS Daniel Senesael et Jean-Marc Delizée regrettent que les travaux de la Commission parlementaire « Dieselgate » se terminent sur une fausse note : les députés de la majorité refusent de se prononcer en faveur d’une indemnisation financière des clients belges trompés par Volkswagen.

 

Pour Daniel Senesael, « cette frilosité face au géant VW est inacceptable, surtout quand on sait que les consommateurs américains vont, de leur côté, recevoir des milliers de dollars de compensation de la part du constructeur européen VW. » Le groupe allemand va en effet offrir 1.000 dollars et 3 ans d’assistance gratuite à chaque client américain pour le préjudice subi suite au scandale des moteurs diesel truqués. Il est même question d’un dédommagement supplémentaire de 5.000 dollars par client !

 

Par contre VW ne prévoit rien pour les consommateurs européens, hormis la remise en conformité des véhicules. Pour Daniel Senesael, cette situation, totalement inéquitable pour les européens, n’est pas acceptable : « le parlement doit envoyer un signal fort à Volkswagen : un consommateur européen vaut bien un consommateur américain, il faut une égalité de traitement ! »


RECHERCHE...