Une délégation parlementaire belge officielle interdite d’entrée à Gaza !

Une délégation parlementaire belge, présidée par la députée socialiste Gwenaëlle Grovonius, s’est rendue en mission officielle en Palestine à l'invitation du Conseil législatif palestinien.

 

De nombreuses rencontres ont déjà eu lieu sur place avec notamment les parlementaires palestiniens, des représentants des Nations Unies, mais aussi le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

 

Autre point fort du programme de la mission, les députés belges devaient se rendre à Gaza ce mardi, à l’invitation de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient), pour y rencontrer différentes ONG. Tous les contacts officiels à cette fin avaient été pris par les autorités belges en Belgique et sur place.

 

Pourtant, aujourd’hui et à la dernière minute, la délégation s’est vue refuser l’accès à Gaza, les autorités israéliennes ayant refusé de leur procurer un laisser-passer.

 

Pour Gwenaëlle Grovonius, il s’agit là d’un abus de pouvoir inacceptable : « Gaza ne fait pas partie d’Israël conformément aux frontières reconnues par la communauté internationale, il est donc inacceptable que les autorités israéliennes s’arrogent le droit d’en refuser l’accès à une délégation officielle de parlementaires étrangers. » La députée socialiste s’interroge sur les motivations sous-jacentes de ce refus inexplicable « que tente-t-on encore une fois de nous cacher si ce n’est, sans doute, l’état humanitaire déplorable dans lequel Gaza se trouve depuis l’opération militaire destructrice qui y a été menée par Israël en 2014 ? Notre délégation venait objectiver sur le terrain la situation humanitaire intolérable dans la bande de Gaza. Notre pays ne peut accepter que l’on empêche aux représentants de la nation de faire leur travail ! »

 

Gwenaëlle Grovonius ne manquera pas d’interpeller le Ministre belge des Affaires étrangères sur ce refus d’accès par les autorités israéliennes.


RECHERCHE...