Le Groupe PS interpelle le Premier Ministre cet après-midi pour qu’il s’engage formellement sur la finalisation du RER wallon

Pour le Groupe PS, il faut aujourd’hui sortir le RER de l’ornière. Après avoir soufflé le chaud et le froid sur la mise en place du RER wallon, la Ministre MR de la Mobilité a définitivement perdu toute crédibilité sur ce dossier. Pour sortir de cette crise de confiance, le Groupe PS exige un engagement formel du Premier Ministre.

 

La députée socialiste Karine Lalieux interpellera Charles Michel en Commission cet après-midi : « nous n’attendons pas un roadshow de Madame Galant dans les gares RER du Brabant Wallon mais un engagement ferme et définitif du Premier Ministre sur un calendrier précis de mise en place du RER wallon. Nous exigeons également un engagement clair du chef du gouvernement sur les moyens financiers qui seront alloués à l’ensemble des travaux décidés en 2003 pour la réalisation du RER, en ce compris la mise à 4 voies de l’intégralité des lignes wallonnes concernées ! »

 

Au nom du Groupe PS, Karine Lalieux demandera que le Premier Ministre s’engage donc très concrètement sur un calendrier précis de réalisation et sur un finacement du fonds RER, dès le prochain ajustement budgétaire.

 

Pour le Groupe PS, une mise sous monitoring de ce dossier est désormais indispensable : Karine Lalieux demandera qu’un groupe d’experts de la Cellule RER, de la SNCB, d’Infrabel et du SPF Mobilité vienne tous les 2 mois devant le Parlement, pour faire rapport sur le respect du calendrier, l’évolution du fonds RER et l’avancement des travaux.


RECHERCHE...