Taxe sur les transactions financières (TTF) - Pour le Groupe PS, il est hors de question que la Belgique revienne sur ses engagements

La taxe sur les transactions financières (ou taxe Tobin) consiste à appliquer une taxe sur l’ensemble des échanges de produits financiers. Les objectifs de cette taxe sont de soulager les finances publiques mises à mal par la crise financière et de renforcer la coopération au développement. La Belgique s’est engagée à plusieurs reprises - avec d’autres pays européens - à mettre en place la TTF.

 

La semaine dernière, cependant, le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) a déclaré qu’il souhaitait « analyser dans les semaines et les mois qui viennent comment mettre un terme à cette taxe [sur les transactions financières] ». Pour le Groupe PS, il est hors de question que la Belgique revienne sur ses engagements en la matière.

 

Pour le député socialiste Stéphane Crusnière, « le fait que le ministre des Finances revienne sur les engagements de la Belgique sur la TTF démontre la soumission de certains partenaires de cette coalition aux désirs du secteur financier et est une énième démonstration de la cacophonie qui règne au sein de cette majorité. »

 

Le député Frédéric Daerden ajoute : « quand il s’agit de raboter le pouvoir d’achat des citoyens avec des saut d’index, augmentation des taxes sur consommation… le Gouvernement avance au pas de charge mais dès qu’on évoque une taxation, même minimale, du capital, certains partis freinent des quatre fers et on assiste à des circonvolutions qui frise l’indécence. »

 

Pour le Groupe PS, une taxe sur les transactions financières étendue au plus grand nombre de pays possible est une nécessité et une urgence. La Belgique a été un pays précurseur pour promouvoir la taxe Tobin et il ne faudrait pas que des années d’effort soient réduites à néant par ce Gouvernement des droites. Nous appelons donc les partis de la majorité qui ont par le passé soutenu la TTF à recadrer le ministre N-VA des Finances et à tout faire pour que cette taxe soit mise en œuvre.


RECHERCHE...