Centrales nucléaires : les ministres Marghem et Jambon doivent venir s’expliquer au Parlement ce mercredi

Entre redémarrages avortés et incidents en tous genres, peut-on encore faire confiance à nos vieilles centrales ? Tous les citoyens se posent aujourd’hui la question. Et ils ne sont pas les seuls : l’Allemagne et les Pays-Bas s’inquiètent également de la remise en service de nos centrales. Ils plaident même pour leur fermeture définitive.

 

Le Groupe PS demande au gouvernement de venir démontrer que la sécurité nucléaire de TOUTES les centrales est garantie.

 

La sous-commission « sécurité nucléaire » se réunit ce mercredi midi. Le député PS Eric Thiébaut demande une modification de son ordre du jour afin d’y inscrire l’audition des ministres Marghem et Jambon : « les questions de sécurité et de prolongation sont étroitement liées. Des explications transparentes et des garanties claires doivent impérativement être apportées à la population et aux pays voisins. »

 

Pour Eric Thiébaut, « Depuis le 29 décembre dernier, nous exigons un moratoire sur tout redémarrage afin que la transparence et les garanties de sécurité puissent être apportées à la population. Les faits démontrent qu’aujourd’hui, la sécurité nucléaire en Belgique pose véritablement question. Le gouvernement doit reprendre le dossier en mains et respecter les procédures pour ramener la sérénité dans un dossier aussi sensible. »

 

Pour le Groupe PS, la politique du ‘tout au nucléaire’ et la précipitation du gouvernement MR/N-VA pour prolonger et relancer les centrales exposent notre pays à des risques d’instabilité et d’incertitude, tant en termes de sécurité d’approvisionnement que de sûreté nucléaire.


RECHERCHE...