Théo Francken devrait enfin déposer un plan de répartition des réfugiés : un premier pas dans la bonne direction ?

Le député socialiste Emir Kir interrogeait Théo Francken en commission sur la mise en œuvre d’un plan de répartition obligatoire des réfugiés entre les 589 communes du pays. Un plan réclamé de longue date par le PS.

 

Le député socialiste en a profité pour rappeler toute l’importance de ce plan de répartition qui représente à ses yeux « un geste de solidarité fort qui permet à la Belgique d’assumer plus efficacement ses obligations en matière d’accueil, sans faire porter cette prise en charge sur quelques communes seulement. Une répartition équitable est indispensable pour un accompagnement personnalisé afin de donner les meilleures chances aux réfugiés de réussir leur intégration. »

 

Pour la première fois, Monsieur Francken - qui annonce ce plan depuis le mois d’août – a répondu qu’un projet serait sans doute déposé au Conseil des Ministres de ce vendredi.

 

Pour Emir Kir, « si cette étape se concrétise, il s’agirait d’un premier pas important. Nous ne manquerons pas d’en évaluer l’équilibre et la crédibilité. »


RECHERCHE...