Pension à 67 ans : l’opposition empêche le passage en force de la majorité et obtient des auditions avant l’examen des articles 

Hier, la majorité MR/N-VA était bien décidée encore à poursuivre dans sa logique de passage en force sur le projet de loi réformant les pensions, qui prévoit notamment le relèvement de la pension à 67 ans, la restriction d’accès à la retraite anticipée et la réforme des pensions de survie.


Le PS et les autres partis de l'opposition ont refusé de bâcler le débat et ont passé la nuit à mener une discussion générale constructive et sereine sur cette question de société qui touche la population dans sa globalité.


Après plus de 15 heures de discussion générale, le PS et les autres partis de l’opposition ont demandé que l’examen des articles se fasse lors d’une prochaine séance pour éviter un travail bâclé.


La majorité, qui s’était alors illustrée par sa seule volonté de passer en force et par son peu d’intervention sur le fond, a une fois de plus essayé d’accélérer le vote.


Pour le groupe PS, ce projet de loi exige un débat de qualité plutôt qu'une flibuste en commission et en séance plénière.


PS, sp.a, cdH, et Ecolo-Groen ont finalement obtenu gain de cause : des auditions d’experts qui avaient auparavant été refusées auront lieu ce lundi 29 et l’examen des articles du projet aura lieu le mardi 30.


RECHERCHE...