Question de Daniel Senesael à Hervé Jamar, ministre du Budget, sur les prochaines échéances budgétaires

Vous évoquez un montant d'un milliard d'euros à trouver en conclave budgétaire, et la N-VA parle de 1,6 milliard. Le président de la commission des Finances parle de deux milliards en intégrant les urgences de la police et de la justice, exsangues vu les économies imposées. Accordez-vous sur les chiffres.


Quelle est la somme à trouver? Quel est l'agenda des travaux budgétaires pour le  gouvernement et pour le Parlement?


La N-VA voudrait encore réduire les dépenses. Mais les services publics sont à la corde. On veut couper dans la sécurité sociale et les allocations de chômage. Pire, on va encore toucher à nos soins de santé. On annonce 1,3 milliard de déficit dans la sécu et 400millions pour les pensions. Confirmez-vous cette information?

Réponse de Hervé Jamar

Vos interventions laissent présupposer que je défendrais déjà un budget alors que le comité de monitoring est encore en réunion.


Il rendra son rapport dans les prochaines heures. J'adresserai ensuite ce rapport au Premier ministre et aux vice-premiers ministres. Dans les jours suivants, trois groupes de travail ("recettes fiscalités", "dépenses primaires" et "sécurité sociale"). se mettront en place.


J’ai effectivement cité mardi le chiffre de 1 milliard d'euros, mais c’était à ce moment-là sans demande nouvelle.


Dès que nous connaîtrons la procédure et que les groupes de travail seront constitués, nous nous mettrons au travail. Je prends comme date butoir le début des vacances de Pâques. À ce moment-là, nous entamerons le conclave budgétaire. Je rappelle qu'il est arrivé que nous commencions un conclave d'ajustement avec trois milliards à trouver!


Pour les Régions, notamment la Région wallonne et la Communauté française, je ne sais pas quand alieu le conclave, et cela m'intéresserait de savoir s’il y a un agenda! Il revient au fédéral de remettre au nom de la Belgique le draft budgetary plan au niveau européen et, pour le Pacte de stabilité, la date butoir est le 30 avril.


Il y a déjà eu une rencontre informelle constructive avec les Régions et il y en aura une le 2 ou le 3 avril en ce qui concerne le Pacte de stabilité.


Pour les questions qui ont trait au tax shift, je ne peux pas faire le conclave budgétaire à moi tout seul. Dès que l’exécutif aura préparé son budget, il proposera un débat budgétaire au Parlement.


À propos de la sécurité sociale Madame Onkelinx, les chiffres datent de 2013, du temps où vous en étiez ministre! Il en va de même pour le logiciel de gestion mis en œuvre quand vous faisiez partie du gouvernement.

Réplique de Daniel Senesael

La Commission européenne est votre alliée pour justifier l'austérité et les injustices. Ce n'est pas de cette Europe-là que nous voulons!


Ce que vous donnez d'une main, vous allez le reprendre de l'autre, sans oser vous attaquer au grand capital ou à la fraude fiscale. Le PS ne peut l'accepter!

Partagez sur


RECHERCHE...