La proposition PS visant à lutter contre les frais de rappel exorbitants a été examinée en commission

La commission de l'Economie a poursuivi, hier à la Chambre, l'examen de la proposition de loi déposée par la Députée PS Fabienne Winckel relative au recouvrement amiable des dettes du consommateur afin de lutter contre les abus pratiqués par certains huissiers.


Les députés ont auditionné de nombreux experts parmi lesquels des représentants de Test-Achat, du SPF Economie, de la Chambre Nationale des Huissiers de justice de Belgique, de l'Association Belge des sociétés de Recouvrement de créances et de l'Observatoire du Crédit et de l'Endettement.


Les auditions ont été particulièrement intéressantes et ont alimenté le débat.


Les personnes ont été unanimes pour dire qu'il faut cesser rapidement ces pratiques abusives. Ils ont plaidé pour une réglementation qui, d’une part, plafonne le montant des frais de rappel réclamés aux particuliers et d'autre part, qui informe de manière claire et explicite les consommateurs en cas de défaut de paiement.


La Députée Fabienne Winckel espère que le travail se poursuivra dans le même climat constructif dans l’intérêt de tous les citoyens.

Partagez sur


RECHERCHE...