Thalys wallon : une suspension qui a tout d’une suppression

Le Député-Bourgmestre PS Laurent Devin a interpellé ce jeudi la Ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, sur la « suspension à durée indéterminée » du Thalys sur la dorsale wallonne.


Cela fait en effet plusieurs semaines que la Ministre tergiverse sur l’avenir de cette ligne qui a drainé, en 2014, plus de 140.000 voyageurs. Des propos très sibyllins de la Ministre en séance plénière, il ressort que ce qui devait être une suspension temporaire pour travaux de sécurisation prend des allures de suppression pure et simple.


Pour le Député-Bourgmestre socialiste, cette non-réponse de la Ministre est pourtant claire : « Madame Galant dit ne pas encore avoir pris sa décision mais son analyse purement comptable de la situation semble confirmer qu’elle a déjà choisi d’enterrer le TGV wallon ».


Pour Laurent Devin, il faut continuer le combat : « nous ne pouvons pas laisser le gouvernement fédéral isoler la Wallonie. Charleroi, Liège, Namur et Mons doivent continuer à être reliés à Paris. Le Thalys wallon, c’est un atout économique pour la Wallonie. Le supprimer serait un très mauvais signal pour la mobilité des Wallons et le développement de la Région. »

Partagez sur


RECHERCHE...