Saut d’index: « Le gouvernement MR N-VA impose une véritable taxe sur les revenus des travailleurs, des pensionnés et des allocataires sociaux »

Ils l’ont fait: le gouvernement MR N-VA vient de confirmer le saut d’index. 
 
« C’est une attaque extrêmement injuste contre le pouvoir d’achat des travailleurs. Ils perdront en moyenne 400 euros par an, tout au long de leur carrière professionnelle », constate Laurette Onkelinx. « Sur une carrière, le saut d’index représente en effet une perte de 25.000€ pour un salaire moyen. » 
 
« Les pensionnés et les autres allocataires sociaux le subiront également de plein fouet », complète Elio Di Rupo. « Il n’existe plus aucune forme de compensation du saut d’index pour les allocataires sociaux. » Le PS note par ailleurs que le gouvernement MR N-VA choisit une forme de saut d’index qui touchera aussi les allocations familiales puisqu’il modifie l’indice de référence. 
 
Pour le PS, le saut d’index représente un véritable impôt qui ne touche que les travailleurs, les pensionnés et les autres allocataires sociaux, et pas du tout les revenus du capital. C’est un gouvernement de l’injustice, qui protège le capital et s'attaque au pouvoir d’achat de la population. 
 
De nombreux experts soulignent à présent que l’impact du saut d’index sur la création d'emploi sera très faible et qu’il vaudrait mieux investir dans l’innovation et la formation des travailleurs: le contraire de ce que fait le gouvernement MR-NVA. 
 
A la veille des élections, Charles Michel, alors Président du MR, indiquait pourtant: « C’est très clair, nous ne souhaitons pas toucher à l’indexation. » (La Première, 23/05/2014)
 
Les élus PS participeront, aux côtés des citoyens et des syndicats, aux mobilisations contre le saut d’index dès à présent et dans les semaines à venir.

Partagez sur


RECHERCHE...