Le PS exige un contrôle parlementaire sur les travaux de l'Eurogroupe

L’actualité récente concernant les négociations entre la Grèce et l’Eurogroupe montre à quel point cette instance européenne est devenue un lieu de décision central. Si la Grèce est aujourd’hui au centre des débats, ce pourrait également être un autre pays demain.
 
Dans ce contexte, le Bureau du PS, réuni ce matin, estime que les travaux des ministres des Finances de la zone euro doivent être beaucoup plus transparents. Un contrôle parlementaire réel et systématique doit être établi avant et après chaque réunion de l’Eurogroupe. Il est en effet impensable que des décisions soient prises à l’Eurogroupe sans qu’au préalable les Parlementaires soient informés de la position que le gouvernement compte défendre.
 
Le PS introduira dès lors une proposition de modification du règlement de la Chambre afin d’assurer et de garantir ce contrôle démocratique tant pour les réunions de l’Eurogroupe, de l’Eco Fin que des Conseils européens.
 
Pour rappel, avant et après chaque sommet européen, le Premier Ministre est tenu de venir faire rapport devant le comité d’avis chargé des questions européennes. Jusqu’à ce jour, cet engagement pourtant inscrit dans l’accord de gouvernement n’est pas systématiquement respecté.

Partagez sur


RECHERCHE...