Plan de transport SNCB : Karine Lalieux dénonce le refus de la majorité d’entendre Test-Achats, Navetteurs.be et les syndicats

Aujourd’hui, au parlement, la majorité MR/N-VA a refusé la demande de la présidente de la Commission Infrastructure, Karine Lalieux, d’auditionner les associations de voyageurs, de consommateurs et les syndicats sur les difficultés rencontrées dans le cadre de la mise en place du plan de transport de la SNCB.

 

Pour Karine Lalieux, « ce refus est une véritable gifle infligée aux associations, aux syndicats et au Parlement, doublée d’un pied de nez aux galères quotidiennes que vivent les usagers et les travailleurs de la SNCB. »  

 

La députée socialiste regrette la politique de l’autruche pratiquée par la Ministre et les dirigeants de la SNCB, avec la complicité des députés de la majorité  qui chantent à l’unisson « Tout va très bien Madame la Marquise ». Pour Karine Lalieux, d’autres voix auraient aussi dû être entendues sur ce plan de transport de la SNCB, celles de ceux qui le pratiquent au quotidien : « l’éclairage des syndicats, des navetteurs et des associations de consommateurs aurait permis au Parlement d’avoir une vue globale sur ce plan de transport, ce qui aurait permis à l’ensemble des députés de participer en connaissance de cause à la réévaluation de celui-ci. »

 

Pour Karine Lalieux, « les usagers et les travailleurs de la SNCB méritent bien mieux que des slogans. Ils méritent un dialogue ouvert et transparent. Et la moindre des choses, c’est que la majorité MR/N-VA ne leur confisque pas la possibilité d’être entendus. »

Partagez sur


RECHERCHE...