Le Groupe PS interroge le Premier Ministre : quel est le véritable objectif du gouvernement en matière d’évolution des salaires ?

Cet après-midi à la Chambre, le PS interpellera le Premier Ministre afin de tenter de clarifier la position du gouvernement sur l’évolution des salaires dans les prochaines années.

 

Le député PS Jean-Marc Delizée s’étonne tout d’abord des récentes déclarations de Kris Peeters qui laissent peu de place à la concertation : « Alors même que les partenaires sociaux étaient en réunion et que la concertation sociale est toujours en cours au sein du groupe des 10, Kris Peeters a indiqué que le saut d’index aurait lieu dès que possible. »

 

Or, le saut d’index n’est en aucun cas une absolue nécessité pour atteindre l’objectif de résorption de l’écart salarial d’ici 2016 fixé par le gouvernement. Il y a moyen d’y parvenir de deux manières:

· en maintenant l’indexation des salaires ET en fixant une norme d’augmentation des salaires d’environ 1%;

· en opérant un saut d’index MAIS en fixant une marge salariale plus élevée (2,5%).

 

Pour le PS, il appartient aux partenaires sociaux de choisir le chemin adéquat dans le cadre de la concertation sociale mais il n’est, en tout état de cause, pas nécessaire d’imposer aux travailleurs à la fois le saut d’index et une faible norme d’augmentation des salaires.

 

Par ailleurs, les récentes déclarations des uns et des autres donnent l’impression que le gouvernement souhaiterait imposer à la fois le saut d’index et une marge salariale très faible. Pour Jean-Marc Delizée, une telle option est tout simplement inacceptable : « cela aurait pour résultat de créer un écart salarial inversé, c’est-à-dire que l'évolution des salaires des travailleurs belges serait inférieure à celle des travailleurs des pays voisins ! »

 

« Reste à savoir si l’objectif de résorption de l’écart salarial fixé au lancement de la concertation sociale reste d’actualité ou si le gouvernement souhaite aller bien au–delà » c’est le sens de la question que posera Jean-Marc Delizée au Premier Ministre.

Partagez sur


RECHERCHE...