Secteur bancaire : le gouverneur de la BNB sème le trouble

© Belga
© Belga

Pour Luc Coene, « il y a quatre grandes banques en Belgique, c’est au moins une de trop »…. Cette déclaration est pour le moins déroutante dans la bouche d’un gouverneur de banque nationale. Elle l’est moins si on le considère comme le « bras bancaire » du gouvernement de droite.

 

 

Pour le Groupe PS, le Gouverneur de la Banque Nationale, Luc Coene, a déstabilisé le secteur bancaire belge, inquiété ses travailleurs et les épargnants.

 

Monsieur Coene estime-t-il qu’une de ces banques - au moins - devrait être revendue à une banque étrangère – et peu importe qu’un siège décisionnel parte encore à l’étranger? Le gouverneur de la BNB envisage-t-il une fusion éventuelle entre grandes banques belges ? Souhaite-t-il ainsi encourager la formation d’énormes groupes incontrôlables qui, pour rappel, ont été en partie à la source de la crise de 2008 ? A moins que Luc Coene ne prépare la voie pour une vente rapide de Belfius par le gouvernement ?

 

Pour le député socialiste Alain Mathot, le gouverneur de la BNB doit être rappelé à l’ordre. Ce sont des propos irresponsables qui ont été tenus et qui doivent être rectifiés au plus vite. Une question a été déposée en ce sens par le groupe PS. Et le député PS demandera demain en commission Finances l’audition du gouverneur de la BNB.

 

Partagez sur


RECHERCHE...