Déclaration gouvernementale: intervention de Fabienne Winckel sur le chapitre "Egalité des chances"

L'égalité des chances et l'égalité entre les hommes et les femmes sont repris dans votre accord de gouvernement dans les thèmes transversaux. Je salue vraiment cette décision mais, très honnêtement, je n'y crois pas beaucoup. J'en veux pour preuve ne fût-ce que la teneur de nos débats où on n'a pas abordé une seule fois cette thématique.

 

Nous n'y croyons pas parce que dans l'accord de gouvernement il n'y a aucune nouvelle idée, il n'y a que la pérennisation de mesures existantes.

 

Nous n'y croyons pas car votre gouvernement MR/N-VA a décidé hier au sénat de supprimer le Comité d'avis pour l'égalité des chances entre les hommes et les femmes. Faut-il y voir un signe de désintérêt de votre gouvernement par rapport à cette problématique?

 

Nous n'y croyons pas car votre accord de gouvernement mentionne que la mise en œuvre de votre politique en matière d'égalité des chances ne pourra entraîner aucune charge administrative supplémentaire. C'est bien plus dramatique parce que la lutte contre les discriminations, quelles qu'elles soient, cela implique un suivi, des contrôles, un accompagnement des acteurs, des évaluations mais aussi une attention permanente du gouvernement vis-à-vis des politiques menées dans les différents départements. Pour atteindre ce type d'objectifs, cela prend du temps et de l'énergie.

 

Comment allez-vous atteindre vos objectifs sans aucune charge administrative complémentaire? Je ne demande pas spécialement de réponse maintenant, mais j'espère vraiment que nous aurons l'occasion d'aborder tous ces sujets en commission. Le fait de ne pas parler en plénière me fait vraiment peur!

 

Ces différents éléments me font craindre que la politique de l'égalité des chances importe peu à vos yeux et soit réduite à peau de chagrin. Soyez assurée que mon groupe restera attentif. Vous pourrez compter sur notre vigilance.

Partagez sur


RECHERCHE...