Le Groupe PS salue l’introduction d’indicateurs sociaux dans les rapports de la Banque Nationale

Ce jeudi en séance plénière, un projet de loi modifiant la manière d’évaluer la santé économique de notre pays a été voté. Il introduit des indicateurs sociaux en complément du Produit intérieur brut (PIB). La qualité de vie, le progrès social, le développement humain et la soutenabilité de notre économie seront désormais pris en compte dans le rapport annuel de la Banque Nationale de Belgique.

 

La réduction de notre santé économique au sacro-saint PIB a montré ses limites ces dernières années. On a en effet pu constater qu’une croissance aveugle à l’humain contribuait à creuser les inégalités et à dégrader l’environnement. Le Groupe PS, par la voix d’Isabelle Emmery, a donc salué l’introduction de ces indicateurs qui apportent une dimension sociale aux froides statistiques économiques.

 

Pour les députés socialistes, ces indicateurs permettront une plus juste évaluation de l’état économique et social de notre pays. Et un meilleur diagnostic socio-économique est un élément important en vue d’une amélioration durable de la qualité de vie de tous les citoyens.

Partagez sur


RECHERCHE...