Centenaire de la Première Guerre mondiale : le Groupe PS relaye les inquiétudes de certains groupes de reconstitution historique

Cette année 2014 marque le centenaire de la Première Guerre mondiale qui a vu les nations d’Europe se déchirer en un épouvantable massacre. De par sa position géographique et son rôle historique, notre pays est appelé à jouer un rôle central dans les commémorations de cette période noire de notre histoire.

 

A l’occasion de ces cérémonies, différents groupes internationaux de reconstitutions historiques seront présents sur notre territoire. Au vu de la législation sur les armes en Belgique, certains de ces groupes ont pourtant quelques craintes quant à l’éventuelle saisie de leurs armes de collection.

 

Faisant écho à ces craintes, le Groupe PS, par la voix d’André Frédéric, a interrogé la ministre de la Justice sur les procédures prévues en matière de détention d’armes pour cet événement exceptionnel.

 

La ministre Annemie Turtelboom a tenu à rassurer les députés et les groupes concernés en déclarant que le Gouvernement avait prévu des procédures simplifiées pour la détention d’armes de collection à l’occasion des commémorations de la Grande Guerre. Elle a également rappelé qu’aucun problème ne se posait pour les citoyens belges et européens possédant des armes autorisées.

 

Les députés socialistes resteront attentifs à ce que le travail de mémoire de ces groupes de reconstitution historique ne soit pas entravé par des procédures administratives décourageantes ou que leur présence ne soit pas compromise par la peur de voir leur matériel saisi.

Partagez sur


RECHERCHE...