Un texte encadrant les professions de la santé mentale enfin voté au Parlement

Il y a douze ans déjà, le Groupe PS déposait une proposition visant à réglementer les professions liées à la santé mentale. Depuis lors, les députés de la Commission Santé publique ont travaillé sans relâche pour faire aboutir ce dossier. Ces efforts ont porté leurs fruits puisque le texte, élaboré en étroite collaboration avec le secteur et la ministre de la Santé Laurette Onkelinx, a été adopté en séance plénière ce jeudi 30 janvier 2014.

 

Les psychologues cliniciens et orthopédagogues cliniciens seront à présent reconnus comme des professionnels de la santé à part entière et la pratique de la psychothérapie sera soumise à des règles strictes. N’importe qui ne pourra plus se prétendre psychothérapeute : pour exercer ce métier, il faudra avoir suivi une formation spécifique et reconnue.

 

Dans une société où, malheureusement, de plus en plus de personnes ont besoin d’un accompagnement psychologique, l’encadrement des métiers de la santé mentale était une nécessité. Le Groupe PS se réjouit donc de l’aboutissement de ce travail de longue haleine.

Partagez sur


RECHERCHE...