MONDIAL AU QATAR - Les députés PS solidaires des travailleurs exploités

Désigné comme pays organisateur du Mondial de football 2022, le Qatar se retrouve depuis plusieurs semaines sous les feux de la critique internationale.

 

Le nombre d’accidents constatés sur les chantiers de construction liés à l’organisation de ce Mondial 2022 est alarmant. Le manque de respect de conditions de travail décentes aurait déjà provoqué la mort de plusieurs dizaines de travailleurs en quelques semaines.

 

Alors que la FIFA s’est déclarée concernée mais a priori non “responsable” de cette situation, Human Right Watch souligne le risque de voir se transformer le Mondial 2022 en « foyer d’exploitation et de misère pour les travailleurs qui vont le construire ».

 

Face à cette situation inadmissible, le Groupe PS a décidé d’interpeller le Ministre des Affaires étrangères. Il a également déposé une proposition de résolution pour que la Chambre exprime une position forte et mette en lumière ses inquiétudes concernant le respect des travailleurs sur les chantiers de construction pour la coupe du monde 2022.

 

Pour le député Philippe Blanchart, « les questionnements soulevés par la situation des travailleurs au Qatar dans le cadre de l’organisation du Mondial 2022 doivent pousser la Belgique, l’Union européenne et la communauté internationale à une réflexion plus globale sur le mode de sélection, et, in fine, d’attribution de l’organisation d’évènements, notamment sportifs, à certains États ».

 

L’organisation d’un évènement international de cette envergure doit en effet constituer un levier pour promouvoir la dignité humaine, y compris celle des travailleurs qui contribuent de manière essentielle à son succès. Chacun, y compris les organisations sportives, doit donc prendre ses responsabilités.

 

Pour le Groupe PS, les valeurs sportives et de développement humain portées par de tels évènements sont essentielles et ne peuvent se concrétiser qu’au regard du respect des droits humains, de la liberté d’expression et de conditions sociales et environnementales contraignantes.

 

Lire la proposition de résolution

 

Partagez sur


RECHERCHE...