Pour Laurette Onkelinx, le gouvernement MR/N-VA ne respecte pas la démocratie : Charles Michel préfère fuir plutôt que d’assumer

Aujourd’hui, le Parlement a été secoué par un gros incident. Avec l’aide du président (N-VA) de la Chambre, Charles Michel a refusé de faire face et de répondre au Parlement.

 

La question que comptait lui poser Laurette Onkelinx, elle la pose donc ici :

RésistanceS est l’observatoire belge de l’extrême-droite. Comme il l’indique sur son site, il est soutenu par des personnalités de gauche et de droite, du Sud et du Nord du pays, en passant par le centre. Des parlementaires de cette Assemblée, de la majorité comme de l’opposition, font partie de son comité de soutien. Avec l’AFF/Verzet, ils viennent de dénoncer les liens de Jan Jambon, ministre de l’Intérieur, avec la mouvance de l’extrême-droite, à travers notamment son implication, en tant que membre de la direction du Vlaams-Nationale Debatclub.

 

Ils ont également dénoncé les mensonges du ministre de l’Intérieur qui, sur des médias francophones a totalement caché cette implication.

 

Comme Premier Ministre,

 

- Ces liens sulfureux vous posent-ils problème ?

 

- Les mensonges à répétition d’un membre de votre gouvernement sont-ils acceptables pour vous ?

 

- Avez-vous eu une concertation avec ce ministre, suite à ces révélations ?

 

Pour Laurette Onkelinx, le refus de Charles Michel de répondre, démontre qu’il couvre Jan Jambon. Jusqu’où Monsieur Michel va-t-il aller dans le reniement de ses valeurs ? Laurette Onkelinx tient à rappeler que ce n’est pas la fonction qui fait l’homme, mais bien la manière dont il la remplit.

 

Partagez sur


RECHERCHE...